L'accueil

La liste des films

Les liens ne pas rater

Attention au Blob !
1972 - Jack H. Harris Enterprises Inc.



LES PERSONNAGES

- Chester Hargis : Ouvrier de chantier noir ayant travaillé au Pôle Nord. Seconde victime, emblobé sur son fauteuil devant la télé.

- Mariane Hargis : La femme du précédent. Emblobée dans son jardin alors qu'elle cherchait son chat.

- Leslie : Une pauvre fille copine du couple de héros. Sa mort est presque un suicide (sauter dans le Blob quand même…).

- Mr Delman : Dick Van Patten ! (mais si : 8 çà suffit et la Croisière s'amuse)Chef scout, oublié par le script en cours de route. On sait juste qu'il lui est arrivé quelque chose d'affreux.

- Lisa Clark : Petite amie du héros. C'est elle qui fera les premières découvertes et les bonnes intuitions.

- Bobby Hartford : Le jeune héros. Péquenot de base (un cousin des dioucks de Shérif Fais moi Peur !?). C'est lui qui gèlera le Blob.

- le Blob : Masse gélatineuse venant de l'espace. Croissance rapide au fur et à mesure de l'absorption de ses victimes. Finira gelée sur une patinoire.

 


L'HISTOIRE, L'AVIS

Suite tardive d'un film d'épouvante culte des années 50 (le remake ne viendra que dans les années 80), Attention au Blob ! en version Française suscite au moins trois questions hallucinées :
1/ Qui s'est chargé du doublage ?
2/ Qui a fait la musique de ce … truc ?
3/ Qui a fait la traduction des dialogues ?
Car déjà qu'en version originale, cette… ce … enfin çà quoi, çà doit pas être facile à prendre au sérieux, mais l'adaptation donne un résultat encore plus décalé que ce à quoi on est en droit d'attendre si bien qu'on se retrouve carrément face à "Benny Hill meets the cannibal gelée de groseille from Outer Space". Accents outrancier (Michel Leeb est drôle à côté de çà), musique Moog cheapos et jeux de mots ratés parce que n'ayant de sens que dans leur langue d'origine. Mais le film est là, et il y a vraiment de quoi passer un moment inoubliable pour tout amateur de nanard qui se respecte.

 

Au début de cette séquelle, le Blob, enfermé dans une espèce de boîte hermétique métallique, est récupéré par un ouvrier black (à la diction vachement prononcée, merci la VF pitoyable) bossant sur les chantiers. Il le ramène à la maison, mais le machin s'échappe de sa boîboîte et se fait les dents (non, çà n'a pas de dents un Blob… se fait la gélatine ?) sur le ptit chat mignon de la maison. Les membres du couple feront office de deuxième repas pour la masse rosâtre.

Pendant ce temps, au village, on prépare l'anniversaire de Bobby, le héros et Lisa, sa petite copine, sera la première à découvrir les ravages du Blob chez les Hargis. Mais lorsqu'elle pourra prévenir la police, le corps du malheureux Chester aura évidemment disparu. Comment convaincre ce monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé…

Heureusement, Bobby sera toujours à l'écoute de sa belle, ce qui le mènera, le jour de son anniversaire, à lutter presque seul, héros rebelle, contre la gerbelade de l'espace. Mais avant la rencontre finale, le Blob aura eu le temps d'assimiler une tripotée de personnages hauts en couleurs et d'une caricature à intenter un procès aux scénaristes (bon sang : un coiffeur "tante folle" que même Sérault renierai, un hippie stone, un gros communiste à l'accent une fois de plus vachement prononcé, un jeune flic zélé…).

Et à côté de tout cela, on note des gros blancs dans le scénario, notamment cette troupe de scouts qui s'en va camper sur la colline. Çà aurai fait des belles brochettes pour Mr Gluant tout çà… et bien on ne saura jamais vraiment ce qui est arrivé à ces… adorables marmots.

En tout les cas, la jeunesse Américaine (comprendre Bobby) aura raison de la monstruosité lorsque la chose en question décide de traverser la patinoire : une mise en route des résistances et la voilà transformée en gigantesque amas de glace. C'est d'autant plus aberrant que, si vous connaissez bien vos classiques, dans le premier épisode, le Blob est arrêté par réfrigération, alors 2 conclusions possibles :
1/ Le Blob a 2 neurones dont un qui ne sert à rien.
2/ La mémoire génétique n'existe pas chez cette espèce alienne (cette proposition semble la bonne car ce film est également sorti sous le titre Son of the Blob).

La conclusion du film, délectable elle aussi, commence par un commentaire sentencieux du Shérif du patelin et se termine par une "coulée" de la bébête qui monte le long de la jambe du bonhomme. Peut-être le meilleur gag du métrage. Mais était-il vraiment nécessaire d'endurer ces 82 minutes de souffrance cinématographiques ?



Oui !!! Oui, cela était nécessaire, d'une part parce qu'on est un petit peu masochistes parfois (comment expliquer autrement le succès de Lagaffe sur TF1) et ensuite parce que ce film est une perle de maladresse navrante, d'effet spéciaux pourraves (1er stade du blob : chute d'un amas de gelée de groseille filmée à l'envers, 2ème stade : un rouleau de grosse mousse voilette transparente en premier plan…) et d'humour "à côté de la plaque", forcément hilarant…

Merci au rôdeur pour m'avoir donné envie de voir ce film et d'avoir bien débroussaillé la voie.


CE QUE J'AI APPRIS DANS CE FILM

  • Le cadrage nécessite en général l'utilisation d'un pied.
  • Le râteau est un excellent outil pour retrouver un chat perdu dans le jardin.
  • Si la télé est resté allumée et que quelqu'un a laissé sa bière à côté de son fauteuil, c'est qu'il a dû se passer quelque chose (c'est pas la chasse d'eau qu'on entend là ?)
  • Le Blob n'est pas un démêlant capillaire.
  • Il y a des jours ou personnes n'est nulle part. Ces jours là, tout le monde est à la compétition de bowling.
  • Certaines femmes chaussent du 37 et demi (et pas du 37 ni du 38).
  • On peut même jouer au bowling en fauteuil roulant.
  • En garde à vue, le dentier fait partie des effets personnels que l'on vous confisque.
  • Le Blob n'est pas un suppôt de Satan : il n'a pas peur des crucifix.
  • Le plan B n'est pas toujours la meilleure solution.



  • A VOIR

    1 min.   : Attention au Bloob !?
    4 min.   : Hé, il y a une mouche qui est tombée dans la gelée de groseille.
    6 min.   : La gelée de groseille se sauve ! AU SECOUR !!!
    10 min. :
    Le Blob(195x) passe à la télé ; prends des notes Chester, tu vas en avoir besoin… trop tard.
    21 min. : Est-ce que le Blob peut s'occuper de ce guitariste IMMEDIATEMENT ?
    26 min. : Scène mythique du coiffeur. Les Deschiens ne sont pas loin (nous sommes au coiffeur ce que le paysagiste est au jardinier…
    31 min. : C'est pas une ville, c'est un hôpital psychiatrique !…
    33 min. : Joyeux anniversaire Bobby.
    35 min. : Beau chapeau Mme Odin.
    47 min. : La voiture devait être pleine de vaseline pour que le Blob disparaisse aussi vite de sur elle.
    51 min. : Goret.
    57 min. : Miracle, le paraplégique marche !!
    63 min. : J'avais cru me rappeler que le Blob craignait le gel… et il passe sur la patinoire; quel con ce Blob !
    66 min. : Trop lent à dégainer petit scarabée.
    77 min. : Quelle conclusion magnifique !



    LES REPLIQUES QUI TUENT

    Lisa : "Quelles jolies fleurs, oh vous êtes tous très gentils, je vous remercie."
    Mr Delman : "Héhé, c'est de la moutarde, vous savez ?"
    Lisa : "Oh oui, je savais…merci à tous, merci beaucoup."

    Flic : "Taisez-vous et gardez les mains sur la tête, et sortez de là lentement."
    Hippie : "Hé, qu'est-ce qu'il y a derrière vous?"
    Flic : "Héhé, je connais le truc hein. Allez, avancez."

    Le coiffeur : "Je ne coupe pas les cheveux, je les sculpte."

    Le Turc à poil : "Vous ne croirez pas ce que j'ai vu."
    Un autre flic: "Je ne crois pas non plus ce que je vois…pas de papiers d'identité, çà me paraît évident. Allez, montez Mr Muscle."

    Bobby : "C'est une masse gélatineuse énorme, elle se déplace très vite et elle peut se glisser partout, elle mange tout ce qui vit."

    Le Shérif : "Il m'a demandé de remercier tous ceux qui ont permis de combattre ce qui entrera dans l'histoire, de notre pays et du monde, comme le plus grand danger qui ait jamais menacé la race humaine…..merde"



    Reference IMDB :

     

    La fantastique revue du rôdeur
    Les cartes à collectionner du film

      LA GALERIE