L'accueil

La liste des films

Les liens à ne pas rater

AU-DELA DU REEL
1980 - Warner Bros.



LES PERSONNAGES

- Eddie Jessup : Ce docteur distant envers ces proche et passionné par ses recherches expérimentera les stades de l'évolution du genre humain sur sa propre personne.

- Emily Jessup : La femme d'Eddie. Anthropologue, elle sauvera son mari après réception de son "énergie primaire".

- Arthur Rosenberg : Assistant et ami d'Eddie, il ne fera rien pour empêcher ses folles expériences.

- Mason Parrish : Vice-président de l'Académie de Harvard. Ultra sceptique aux premiers essais. Il lui faut bien se confronter à l'évidence lors de l'ultime évolution d'Eddie.

 


L'HISTOIRE, L'AVIS

Le réalisateur anglais Ken Russell nous a montrés, au cours de sa carrière, qu'il pouvait être capable du meilleur (les Diables…) comme du pire (avec le pompeux Gothic). Mais c'est à la première catégorie qu'appartient Au-delà du Réel, véritable trip halluciné autour des origines de l'homo erectus et dans laquelle Sir Russel se permet une fois de plus de nous donner sa vision de la religion Chrétienne en tant qu'enfer pour le monde des vivants.

 

L'action prend place dans le milieu des universités de médecine américaine vers la fin des années 60. On y retrouve Eddie Jessup alors qu'il fait des expériences sur l'effet des caissons d'isolement utilisé après le seconde guerre sur le psychisme. Assisté d'Arthur, ses tests lui révèlent une sorte de distorsion de la perception temporelle et les résultats le poussent toujours plus en avant. Lors d'une party, il rencontre Emily, une étudiante en anthropologie, qui deviendra plus tard sa femme. Lors de ses parties de jambes en l'air, Jessup sera la proie d'hallucinations mystiques qui le hantaient déjà des années plus tôt, suite à la mort de son père, événement qui lui a fait perdre la foi.

Lorsqu'il renouvelle ses expériences dans le caisson d'isolement, ces visions le reprennent. Le couple aura des enfants, mais cette passion pour ces recherches feront que le couple se séparera temporairement. Ce sera l'occasion pour Eddie de partir à Mexico pour tester une substance psychotrope utilisée pour les rituels d'une tribu indienne. L'expérience qu'il y vivra sera d'une telle intensité qu'il décide de ramener la "première fleur" à New York pour l'appliquer lors de ses recherches dans les caissons d'isolation.

Pendant qu'il décrit la régression anthropomorphique qu'il ressent lors d'une session, la rupture se fait réellement. L'absence psychologique se fait plus longue que d'habitude et il ressort de la boîte dans un sale état physique, le visage en sang. Des analyses poussées de son état à la sortie de l'expérience montrent que le corps d'Eddie a effectivement temporairement muté vers une constitution plus antérieure encore à l'homo sapiens. Cet état de fait ne plaît pas du tout à Mason, vice-président de l'Académie qui a toléré l'utilisation des caissons d'isolation pour les tests de cette bande de défoncés.

Alors qu'Emily est de retour auprès de son mari, ce dernier observe tant de similitudes entre l'état dans lequel il s'est trouvé et la structure des babouins que sa femme étudie qu'à la suite d'une prise de bec avec elle, il décide de retenter une régression tout seul dans le laboratoire. La transformation ira encore plus loin et Eddie, revenu à l'état de bête sauvage, s'enfuira de l'université pour dévorer une proie dans le zoo local. Après qu'Emily soit revenue le chercher en prison, l'étude des changements observés sur la constitution de son mari lui révèle la vérité, ces mutations de son patrimoine génétique représentent un véritable danger.

Eddie, Arthur Emily et Mason se retrouvent autour du caisson pour un ultime test où Jessup régressera jusqu'à atteindre l'état d'énergie pure. La métamorphose sera dévastatrice pour le laboratoire et Mason, jusqu'alors sceptique est bien forcé de se rendre à l'évidence.

Eddie ne contrôle plus ses mutations temporaires depuis longtemps. Et Emily et l'amour qu'elle porte à son mari seront les seuls remparts contre l'évolution de la structure génétique d'Eddie vers le néant, lors d'une ultime et incroyable transformation.



Adapté d'un roman de Paddy Chayefsky écrit sur mesure pour les besoins du scénario, le sujet est passionnant. La réalisation est parfaite, Russell se lâche complètement surtout lors des scènes de trip et les visions d'Eddie qui sont proprement hallucinant. Au final, on se retrouve avec un 2001 l'Odyssée de l'espace qui se déroulerait, non pas dans l'infini étoilé mais au cœur de la mémoire de nos gènes. Somptueux.


CE QUE J'AI APPRIS DANS CE FILM

  • Les caissons d'isolement s'ouvrent comme des pots de confiture.
  • Les caissons d'isolement sont plus tripant que n'importe quel acide.
  • Le sexe peut parfois prendre une dimension mystique.
  • Le sang humain rentre dans la composition de certaines potions indiennes.
  • Je veux la recette de cette soupe magique à tout prix.
  • L'homme de cro-magnon ne connaissait pas les clôtures électriques.
  • Une expérience psychédélique peut avoir pour conséquence de vous faire dormir un jour ou 2.



    A VOIR

    6 min.   : Fin des années 60 : attention, baba cools.
    9 min.   :
    Nichons !
    14 min. : La fille de l'Exorciste ?
    23 min. : Conversation de scientifiques imbibés.
    27 min. : Et un peu de bouillon de cube pour relever le goût de la soupe cosmique.
    31 min. : Séquence déconseillée aux épileptiques.
    32 min. : Nichons !
    36 min. : Concours de plongée dans les entrailles de l'Enfer ?
    51 min. : Manimal !
    52 min. : Ha non, c'est un hobbit en fait.
    64 min. : Je ne vois pas du tout à quel moment la bête a pu frapper le gardien pour la première fois.
    66 min. : Acte de violence gratuite contre un éléphant.
    90 min. : Le flegme des cartésiens… tu parles !



    LES REPLIQUES QUI TUENT

    Emily : "Même le sexe devient mystique, tu te démènes comme un martyr, est-ce bien à moi que tu fais l'amour ? Un singe dément me harponne tandis qu'il reçoit Dieu."

    Eddie : "Je sais que ce Moi originel, est une chose réelle, tangible et vivante. Et je découvrirai…"

    Mason : "Je n'y crois pas… vous vous défoncez avec une drogue qui attaque les neurones sans aucun danger !?"
    Arthur : "Il n'en prend que 10 mg."
    Mason : "10 de trop, vous êtes des scientifiques."

    Le radiologue : "Que recherchez-vous ?"
    Mason : "La structure est légèrement anormale."
    Le radiologue : "Légèrement ? Votre type est un sacré gorille !"

    Mason : "OK, si vous sortez en singe, je rentre directement à Ste Anne !"
  • Eddie : "J'étais dans ce moment de terreur qui précède la vie : rien."



    Reference IMDB :

     

    Les cartes à collectionner du film

      LA GALERIE