L'accueil

La liste des films

Les liens ŕ ne pas rater

L'AVENTURE INTERIEURE
1987 - Amblin Entertainment



LES PERSONNAGES

- Tuck Pendleton : Pilote casse-cou. Grande gueule. Il est le héros biologique de cette aventure à bord de son vaisseau, voyageant dans le corps de Jack.

- Jack : Caissier hypocondriaque. Limite imbécile de service, mais l'expérience dont il sera le cobaye involontaire le transformera.

- Lydia : Meg Ryan joue… Meg Ryan (pétasse blondasse). Journaliste et enceinte de Tuck.

- Le cow-boy : Un vrai faux cow-boy. Mercenaire au service des affaires louches des grandes corporations. Un brave bouffon, en fait.

- Margret : Femme de main rousse et nymphomane. Elle finira, tout comme son boss, réduite à 50 %.

 

L'HISTOIRE, L'AVIS

Après les Gremlins et le presque pitoyable Explorer, Joe Dante décida de poursuivre dans la comédie fantastique américaine (et donc familiale) mais, cette fois-ci, en visant un peu plus large que le public de moins de douze ans.

L'aventure Intérieure reprend donc un thème un peu plus adulte et se permet de nous resservir le Fantastique Voyage (Richard Fleisher, 1966), en l'adaptant à sa sauce, aux années 80, et au cahier des charges en vigueur chez Amblin et la Warner.

 

Tuck Pendleton est un pilote de chasse qui, contrairement à ses compatriotes, n'a peur de rien. Il s'est donc porté volontaire pour l'expérience la plus folle qui soit : monter dans un vaisseau qui sera miniaturisé par un procédé électronique nécessitant l'interaction de deux puces. Puis, suffisamment réduit, il doit être injecté dans un lapin afin de voyager à travers son organisme.

Mais dans le laboratoire bordélique où se déroule l'expérience, sa mission prend un tout autre tournant car des agents d'une corporation commettent un braquage en bonne et due forme alors que Tuck est déjà dans une seringue, prêt à être injecté. Mais Ozzie, le savant responsable de l'expérience se sauve avec la seringue sur lui et, au moment où il est blessé mortellement par le "man in Black" de service, il injecte le contenu de la seringue dans les fesses de Jack qui passait par-là.

Jack est un pauvre petit mec, caissier, hypocondriaque. Et sa première rencontre avec Tuck qui se balade dans son corps se passe plutôt dans la douleur et la surprise. Une fois le contact établit avec les yeux et les conduits auditifs de Jack, le pilote de la capsule l'entraînera à la poursuite des responsables du braquage afin de retrouver les deux puces électroniques lui permettant de retrouver sa taille initiale. Cette traque sera d'autant plus périlleuse que les limites en oxygène à bord du vaisseau ne sont pas illimitées. Mais Jack sera guidé vers Lydia, la petite amie de son hôte qui l'épaulera tout au long de sa quête.

 

Donc l'Aventure Intérieure est une comédie américaine typique avec les gentils, les méchants, les gags qui ne volent pas trop haut et un peu d'action. Mais heureusement, l'entreprise est dirigée par un Joe Dante qui sait parfois rajouter sa marque, ce qui distingue ce film des produits courants de l'époque.

Tout d'abord la trame reste ancrée dans la science-fiction et les scènes à l'intérieur de Jack son plutôt bien faites et … instructives. Du point de vue de l'humour injecté à l'action, les gags vont du n'importe quoi (la transformation de Jack en Cow-Boy…) aux moments de franc délire (le laboratoire complètement bordélique, le cauchemar de Jack à la caisse…). Mais Joe ne nous épargne pas les scènes cucul la praline justifiées par la présence de Meg Ryan, à qui on mettrait bien des baffes.

L'aventure Intérieure est finalement le genre de film qui ne casse pas trop la tête et qui fait un programme honorable pour un dimanche soir à 18:00.

 


CE QUE J'AI APPRIS DANS CE FILM

  • On ne pisse pas dans les cuisines des restaurants.
  • On sait maintenant d'où vient la machine de "Chérie, j'ai rétréci les gosses".
  • Il ne valait mieux pas souffrir d'hystérie théosophique au moyen-âge.
  • L'intérieur du corps est plein de paysages qui font rêver.
  • La présence du Velcro dans le Golfe relève de l'espionnage industriel.
  • Tous les laboratoires dignes de ce nom ont de la laque à cheveux à portée de main.
  •  


    A VOIR


    8  min.    : Heu.. t'es à poil dans la rue là, bonhomme.
    27 min.   :
    Acte de violence gratuite contre un ballon de baudruche.
    28 min.   : Bienvenue dans la fesse (Beurk, c'est plein de graisse).
    57 min.   : Tu parles à ta bite, là, bonhomme.
    70 min.   : 80's !
    90 min.   : Çà me ferai bizarre de me sentir 100 000 fois plus petit que le fœtus de mon fils.




    LES REPLIQUES QUI TUENT

    Ozzy : "Faites attention à cette unité 1608, j'ai renversé du café dessus et elle n'est plus aussi fiable qu'avant."

    Ozzy : "Soyez prêts, Lieutenant, le lapin vous recevra dans un moment."

    Docteur : "Bonne nouvelle, Jack, je crois qu'il faut exclure d'emblée la possession démoniaque ordinaire."

    Tuck : "Jack, çà a marché : tu viens de digérer le méchant."

     


    Deux très bonnes chroniques

    1

    2

     

    Reference IMDB :

     


      LA GALERIE