L'accueil

La liste des films

Les liens à ne pas rater

LE BEAU-PERE 2
1989 - Incorporated Television Company



LES PERSONNAGES

- Dr Joseph Danvers : Le psy de l'Hôpital psychiatrique. Première victime du retour du beau-père psychopathe, avec un santon planté dans le coup.

- Carol Grayland : Agent immobilière et la proie toute destinée pour le maniaque à l'occasion de ce nouvel épisode.

- Todd Grayland : Fils de Carol. Gamin américain de base, moins agaçant qu'à l'accoutumée mais fan de base-ball quand-même…

- Phil Grayland : Mari de Carol qui tente de racheter le pardon de sa femme. Mais le beau-père voit cela d'un autre œil et lui offrira un coup de bouteille… dans la tronche.

- Matty : Factrice un peu trop curieuse. Amie de Carol, elle découvrira vite que Jerry n'est pas celui qu'il prétend être. Cette indiscrétion lui vaudra d'être tuée par le bonhomme.

- Le Beau-Père : Cette fois-ci, notre tueur porte le sobriquet de Jerry et endosse le costume du médecin psychiatre spécialisé dans les problèmes familiaux. Mais c'est dans sa tête qu'il a toujours besoin de mettre de l'ordre.

L'HISTOIRE, L'AVIS

C'est reparti pour un tour. Terry O'Quinn reprend du service dans le rôle du beau-père assassin venant de nulle part.


Après un flash-back sur le dénouement du premier volet, nous retrouvons le beau-père (aux multiples identités) à l'Hôpital psychiatrique, d'où il s'échappera rapidement avec la complicité involontaire et coûteuse de son psy trop confiant envers lui.

Le malade vole ensuite une voiture, et prend le temps de se construire une nouvelle identité avant d'aller chercher une nouvelle famille en manque de père à…réorganiser. Dans la nouvelle ville où il atterrit, il ouvre un cabinet de conseiller psychologique en rapports familiaux et se présente en tant que telle auprès de Carol, agent immobilière dont le mari vient de partir pour une autre femme. Carol a un garçon et représente la parfaite occasion pour Jerry (il se fait appeler Jerry cette fois-ci) de proposer ses services.

Il va donc tout doucement s'immiscer dans la vie de cette femme du garçon pour devenir le remplaçant paternel idéal. Mais Phil, le mari de Carol revient demander pardon, bien entendu, ce comportement indigne lui vaut de se faire assassiner par Jerry qui s'arrangera ensuite pour faire disparaître le corps dans une casse et prétextera auprès de sa nouvelle future femme que Phil lui a dit qu'il ne reviendrai jamais.

Alors que le mariage se prépare, Matty, la factrice, a de gros doute quant à la réelle identité de Jerry. Elle découvre la supercherie un jour en lisant son courrier : Jerry a pris l'identité d'un basketteur noir !!! Pas facile d'expliquer un tel changement (même la puberté ne permet pas de telles transformations). L'assassin ne tardera pas aller faire la fête à cette pie mais, il commettra quelques erreurs dans cette intervention qui lui seront fatales le jour du mariage. Là, la vérité se fera jour quelques instant avant la cérémonie et Carol et son fils n'auront qu'une solution, mettre le maniaque hors d'état de leur nuire.

 

Le Beau-Père 2 reprend ce qui avait rendu le premier opus si intéressant, à savoir un aspect de téléfilm classique et bien calme où, à un moment, tout bascule dans la violence et la folie. Le casting toujours composé d'acteurs irréprochables (Terry O'Quinn en tête, puis Meg Foster) interprétant des personnages riches fait très bien passer la réalisation plutôt conventionnelle.

Les différences notables, par rapport au précédent tiennent ,d'une part d'une violence moins graphique, et d'autre part, et surtout, de certaines pointes d'humours plutôt bien intégrées au contexte (Phil qui passe à la compresses pendant que Jerry explique à Carol qu'il ne reviendra peut-être jamais; la pipe en chantant…).

Même si Le Beau-Père 2 accuse tout de même quelques longueurs, il reste relativement intéressant, et propose une fin absolument 'superbe'.

 


CE QUE J'AI APPRIS DANS CE FILM

  • Ne jamais tourner le dos à un fou dangereux, même s'il paraît coopérant.
  • Les VHS des agences matrimoniales sont pleines de connasses.
  • Certaines chansons peuvent se chanter en suçant...
  • Lorsque l'on change d'identité, bien s'assurer que la couleur de peau correspond.
  • Aux Etats-Unis, un témoin de mariage peut avoir 12 ans.
  •  


    A VOIR


    8   min.   : Acte de violence gratuite contre une maisonnette en bois.
    27 min.   : base-ball, bricolage…. J'ai la nausée là.
    54 min.   : Encore un crétin qui écoute ses corn-flakes.
    63 min.   : Chat à ressorts.
    72 min.   : La mariée était en rouge.




    LES REPLIQUES QUI TUENT

    Prorio de la voiture : "quand j'ai acheté cette voiture, ce qui m'a plu, c'est la dimension du coffre."

    Carol : "Vous avez une spécialité en médecine, Jerry ?"
    Le Beau-Père : "La famille…la vie de famille et tous ses problèmes. Je pense que tout dans la vie commence et finit avec la famille…d'une façon ou d'une autre."

    Le Beau-Père : "Tu ne peux rêver meilleur père de famille que moi !"

    Le Beau-Père : "tu ne me frapperas plus jamais, Champion !"

     

     

    Reference IMDB :

     


      LA GALERIE