L'accueil

La liste des films

Les liens ne pas rater

BODY PARTS
1991 - Vista Street Entertainment



LES PERSONNAGES

- Bill Chrushank : Psychologue qui cherche à guérir les criminels. Victime d'un accident de voiture, il se fait greffer le bras contre lequel il devra se battre !

- Ray Kolberg : Assassin client de Bill. Condamné pour avoir découpé sa petite amie à la fac.

- Karen Chrushank : La femme de Bill… et puis voilà…

- Dr Agatha Webb : Chirurgienne mégalo responsable des transplantations d'organes qui partent en sucette. Sa dernière création lui tirera dessus, mettant fin définitivement à ses expériences.

- Marc Drapper : Basketteur transplanté des 2 jambes. Charley viendra les lui récupérer.

- Remo Lacey : Peintre copain de bras avec Bill. Il ne gardera pas ce membre longtemps car il se le fait arracher par Charley en passant par la fenêtre.

- Charley Fletcher : Espèce de monstre de Frankenstein assassin fabriqué par Dr Webb. Il chasse tous ceux qui ont un membre lui appartenant

 

L'HISTOIRE, L'AVIS

Voilà un petit film qui ressemble franchement à une bonne production de genre thriller-horrifique pour les chaînes câblées. Elle reprend une trame maintes fois adaptées notamment dans l'un des premiers films d'Oliver Stone avec Michael Caine : "La main du Cauchemar".

 

Bill Chrushank, un médecin psychologue, subit une greffe totale d'un bras suite à un grave accident de voiture. Seulement, ce bras a appartenu à un dangereux criminel et il semblerait que le caractère de ce membre prenne le dessus sur la volonté de son nouveau propriétaire. Bill a donc parfois des gestes qui lui échappent (une bonne beigne à son gosse, un bon coup pour sa femme…). Durant tout le reste du film, le transplanté enquêtera sur l'origine de son bras et les conditions de l'opération.

Ses pérégrinations l'amèneront à rencontrer Marc et Remo qui ont eux aussi été opérés par la Doctoresse Webb, et qui ont hérité d'autres parties du même corps. Si Marc a les mêmes symptômes que Bill (il perd parfois le contrôle de ses jambes, ce qui n'est pas très pratique pour conduire), Remo en revanche rencontre le succès grâce à ses nouvelles peintures retraçant les visions de meurtres que lui communique son bras.

A force de remonter les pistes, Bill finira par se retrouver face à face avec l'ancien propriétaire de son bras en la personne de Charley Fletcher reconstitué de toute pièce par Dr Webb, et transformé en véritable machine à tuer. Mais, bien sûr, après une poursuite en voiture accroché main dans la main par des menottes, ils se retrouvent tous dans le laboratoire chirurgical où repose un nouveau kit prêt à monter de parties humaines (torse, membres…), et Bill mettra fin à ce cauchemar en abattant Charley et brisant l'aquarium où reposent les pièces de la prochaine expérience de la chirurgienne folle, qui de toute façon a été abattue par sa créature.

 

Ce petit film se déroule vraiment en deux parties complètement déséquilibrées, et il est compréhensible que cela déstabilise le spectateur. La première partie, la plus longue, se déroule comme un petit thriller intéressant avec son lot d'enquête et de mystère. Et puis à 15 minutes de la fin, l'ensemble vire complètement gore et action avec l'arrivée de Charley qui traque tout ce qui possède un morceau lui appartenant (on ne comprend d'ailleurs pas tout le pourquoi des motivations du monsieur…).

Il y a de plus, quelques points, qui font que Body Parts est une série B très moyenne. D'une part, le jeu des acteurs assez inexpressif (je n'ai jamais trouvé que Jeff Fahey était une bête de performance), la mise en scène moyenne qui donne vraiment cette impression de téléfilm pour le câble, et puis certains point de scénario complètement laissé de côté. Par exemple la femme de Bill ne paraît pas du tout surprise lorsqu'on lui annonce que l'on va transplanter un bras à son mari… Ho ! Allô ? Même pas un petit "Ouais… super…incroyable !!", non non, elle se contente de signer la décharge.

Parmi les bonnes idées, il y a cet ancien condamné à mort ressuscité qui cherche à récupérer ses morceaux, l'humain en kit qui flotte dans du sérum en attendant une tête à transplanter. La scène de l'opération de Bill est assez inquiétante également. Et puis la montée du suspens est assez bien menée également (le nouveau bras peut à tout moment prendre le dessus dans les situations les plus critiques…).

Mais au final, on préférera, dans le même genre, "La Main du Cauchemar", cité plus haut ou une bonne modernisation du mythe de Frankenstein.

 


CE QUE J'AI APPRIS DANS CE FILM

  • Il faut aimer jouer au foot pour être un bon mari.
  • Les salles d'opération sont parfois gardées par des gardes surarmés.
  • Elvis Presley était un génie ?!



  • A VOIR


    10 min.   : Le conducteur aurait dû s'arrêter depuis longtemps avant que la roue ne se barre complètement.
    14 min.   :
    J'ai dû laisser le 16/9ème.
    29 min.   : Moi, j'aurai utilisé l'autre main pour me raser.
    66 min.   : Quelqu'un est venu voler les nouvelles jambes de Marc !
    70 min.   : Il était pas si bien greffé que çà, finalement, ce bras.
    80 min.   : Headshot !




    LES REPLIQUES QUI TUENT

    Ray Kolberg : "Le type était pas beau à voir, son sang pissait, c'était une vraie fontaine. C'était du boulot bien fait, haha !"

    Journaliste : "S'il-vous-plait Mr, est-ce que cette opération risque de changer votre vie sexuelle ?"

    Bill : "Docteur Webb, j'ai un bras de tueur que l'on me greffe, même mon docteur ne me dit rien. Et je me retrouve avec du sang de meurtrier dans mes propres veines."

    Bill : "Est-ce que vous réalisez que ce bras veut ma mort ?"


    Reference IMDB :

     


      LA GALERIE