L'accueil

La liste des films

Les liens ne pas rater

BIENVENUE EN ENFER
1992 - Hemdale Film Corporation



LES PERSONNAGES

- Charlie : Un ptit mec qui va avoir à se battre en enfer contre le Diable et son flic pour récupérer sa future épouse.

- Rachel : La blondasse de Charlie. Vierge et promise potentiel du Diable en personne.

- Beezle : Sa majesté le prince des ténèbres. Accessoirement dépanneur de l'enfer. Il a un tempérament très joueur.

- Sergent Bedlam : Le flic du Diable !! Monolithique et grand brûlé. Complètement mort sans ses lunettes.

- Adam : Gosse adopté par Beezle en Enfer !!

- Le Garagiste : Supporter officiel de Charlie lors de sa quête pour retrouver sa future épouse.

L'HISTOIRE, L'AVIS

Excellente surprise que cette petite série B horrible et comique. Un scénario simple mais bien déjanté qui vise le public adolescent mais qui peut satisfaire une cible bien plus large dans les 90 minutes de ce métrage sont de faites de pur bonheur pour tout amateur de cinéma fantastique délirant et sans prétention.

 

Charlie et Rachel, 2 jeunes mineurs, sont en fugue et comptent bien se marier à Las Vegas. Mais pour s'y rendre, ils empruntent les petites routes. C'est sur ce chemin que, malgré les avertissements appuyés d'un vieux pompiste, Rachel sera kidnappé par un flic aux allures de Freddy mal dégrossi.

Il s'agit en fait du Flic de l'Enfer, chargé de livrer au Diable une jeune vierge qui pourrait lui servir de compagne pour l'éternité. Charlie retourne alors sur ses pas et le garagiste, dont la fille a aussi été kidnappée il y a longtemps, équipe le jeune homme avec une voiture spéciale et un fusil à pompe adapté. Et notre puceau de héros repart … sur l'autoroute de l'enfer !!

A la recherche de Rachel, le chemin est semé d'embûches. Sur place, il se fait prendre en chasse par des Hells Angels, un dépanneur (qui est en fait le Diable en personne !) le secourra. Il sera trompé par ses sens et évite de peu de se faire "vamper" par une horrible démone. Çà délire pas mal jusqu'à ce qu'il retrouve Rachel et qu'il mette au défi le Diable et son flic pour ramener sa belle dans le monde des vivants.

 

Et il n'en faut pas plus pour obtenir un film drôle et frais. Sur, la base, il y a comme un côté conte de Fée mais revu à la sauce un peu trashy. Les influences se télescopent, notamment lors des poursuites en plein désert contre le Sergent ou les Hells Angels qui rappellent un tant soit peu Mad Max.

En plus de l'action omniprésente, Bienvenue en Enfer donne une impression de n'importe quoi très réjouissant, proposant même certaines scènes franchement anthologiques (le carrefour des bonnes intentions est un passage tout bonnement hilarant). Le temps passe vite devant ce film, et même si le réalisateur n'est pas un expert total (certains cadrages sont un peu malheureux), le cahier des charges technique est assez bien remplit. La variété des effets spéciaux employés est là pour le prouver… Rhhâa le Cerbère en stop-motion !

Y'a pas à dire, Bienvenue en Enfer est une pure réjouissance de samedi soir.

 


CE QUE J'AI APPRIS DANS CE FILM

  • On ne peut pas téléphoner en Enfer.
  • L'Enfer ressemble au désert de l'Arizona.
  • Le sexe, la drogue et le Rock y mènent (c'est Lita Ford qui l'a dit !).
  • Je ne me fierai pas à un dépanneur dont l'enseigne indique "Anarchy, Armageddon, Annihilation".
  • Jerry Lewis et Kaddaffi ont leur place en Enfer !
  • La Coccinelle est la voiture Infernale.
  •  


    A VOIR


    2   min.   : Chase HQ !
    8   min.   : La station de la dernière chance ?
    28 min.   : Headshot !
    42 min.   :
    Nichons !
    56 min.   :
    Craignos Monster !



    LES REPLIQUES QUI TUENT

    Le garagiste : "Prends ce liquide réfrigérant, parce que là bas, il fait drôlement chaud."

    Hitler : "Disparaît vieille chouette, on veut bien mourir par le feu, mais pas par la vérole !"

    Royce : "Je vaux cent fois plus que ces larves asexuées qui débitent leurs conneries à la télévision."


    Reference IMDB :

     


      LA GALERIE