L'accueil

La liste des films

Les liens ne pas rater

BLADE
1998 - New Line Cinema



LES PERSONNAGES

- Blade : Héros mi-humain, mi-vampire. Il ne craint pas le lumière du soleil et est en guerre permanente contre ses frères aux dents longues pour venger sa mère.

- Quinn : Sous-fifre de Deacon Frost. Petit malin vampire aux mains interchangeable. Finira coupé en 2 par Blade.

- Karen Jenson : Hématologue mordue par Quinn. Elle va suivre Blade dans son combat et cherchera un remède à son mal.

- Abraham Whistler : Vieil ami de Blade dont la famille est morte sous les crocs des vampires. Il est atteint du cancer. Il préférera se faire sauter le caisson plutôt que subir le sort de la mutation.

- Dragonetti : Udo Kier ! Président du conseil des vampires. Il sera torturé par Frost avant de finir brûlé par un lever de soleil.

- Perl : Gardien des archives vampirique. Enorme poussah difforme et ridicule. Supporte mal le bronzage accéléré.

- Deacon Frost : Vampire décadent au sang impur. Rebelle, il cherche à réveiller le dieu du sang mais Blade l'éliminera par le pouvoir de l'anticoagulant !

 

L'HISTOIRE, L'AVIS

En voilà une adaptation de comics qu'elle bien foutue (autre chose que le misérable Spawn) ! Blade est une balade au pays des vampires karatékas bien à la mode et, bien que je n'ai pas lu la BD originale, j'ai bien senti l'aspect dark superhéros que l'on doit retrouver au fil des pages de l'œuvre originale.

 

Le prologue nous montre une femme mordue au cou donnant naissance, en 1967, à un enfant difforme. Puis retour à nos jours avec une scène de teuf clandestine dans les pièces secrètes d'un abattoir. Cette scène donne d'emblée le ton lorsque Blade vient calmer le jeu en lattant tous ceux qui étaient venus pour le bain de sang et qui sortent les crocs. Impressionnant, et tout le long du film, chaque scène d'action se ponctuera pour le spectateur par ce qualificatif : impressionnant.

L'intrigue générale de ce premier épisode tourne autour de Deacon Frost humain ayant muté en vampire (et par conséquent, son sang n'est pas pur) qui cherche, à travers l'étude de la bible des vampires, le moyen de réveiller et de s'approprier le pouvoir du dieu du sang pour faire régner la race sur le monde et le gibier humain. Mais face à lui, 2 groupes d'adversaires s'y opposent : le conseil des vampires, congloméra de vieux seigneurs mollassons et consensuels. Seul Dragonnetti, joué par un Udo Kier renaissant, se présentera en obstacle à éliminer. Et puis l'autre groupe, inférieur en nombre mais bien plus motivé pour mettre fin au plan de Frost : Blade et ses 2 compagnons, Karen et Whistler.

Karen est une hématologue récemment mordue qui n'a de cesse de chercher un sérum remède au mal de Blade et une arme imparable contre les vampires : l'anticoagulant ! Whistler est l'homme qui a récupérer Blade, son ange gardien en quelque sorte. Mais il paiera cher cette protection lorsque les sbires de Frost mené par Quinn viendront le passer à la question avant de lui faire rejoindre le club des enfants de la nuit.

Après l'enquête de Blade et Karen, les poursuites et autres bastons qui parsèment l'histoire, notre héros se retrouvera confronté au maléfique Frost car ce dernier a besoin du sang de Blade pour parvenir à ses fins. Le duel final sera… impressionnant, d'autant que le chasseur de vampire apprendra une mauvaise nouvelle concernant son passé qui l'aura rattrapé.

 

Des scènes d'actionépoustouflantes, un scénario qui tient à peu près la route (pour une adaptation de comics), un cadrage bien maîtrisé, une excellente musique qui se manifeste quand il le faut, et des acteurs habités par leur rôle. Tout ceci fait de Blade un excellent film de superhéros sans aucun temps mort où l'on sent bien que le réalisateur n'a pas pris son public pour un groupe d'ados débiles. La violence graphique est présente, sans débordement excessif, mais suffisante pour ne pas tomber dans une mièvre adaptation d'un comics dark pour toute la famille.

Bon, il y a bien parfois quelques imperfections au niveau visuel (quelques maladresses d'éclairage), on notera surtout en point négatif ce mauvais bullet-time à la Matrix lors de la première rencontre de Blade et Frost. Cet effet marquera ce film dans le temps et c'est très dommage. Mais derrière ces effets purement graphiques, l'histoire laisse suffisamment à méditer sur la notion de race pure et sur la futilité de la recherche de la perfection de cette même race, ce qui n'est pas négligeable par les temps qui courent. Blade a été, à son époque, la preuve qu'une bonne adaptation de comics n'était pas impossible. Vivement Blade 2 en tous cas !

 


CE QUE J'AI APPRIS DANS CE FILM

  • Les arrières boutiques des abattoirs font de très bons spots pour les raves.
  • Les vampires préfèrent les bains de sang aux soirées mousse.
  • La meilleure façon de se sauver avec une femme est de la jeter par la fenêtre.
  • Il vaut mieux se flinguer que de finir quasi-immortel.
  • Les vampires lisent couramment les glyphes.
  • Les frigos font de bons passages secrets.
  • Les vampires ne craignent pas le SIDA apparemment.
  • L'écran total est une aubaine pour les vampires.



  • A VOIR


    1 min.     : Il est raté le bébé, il va le mettre à la poubelle !
    5 min.     :
    Bloodbath !
    15 min.   : Aïe, son épaule !
    38 min.   : Et personne ne voit les vampires dans les rues ?!
    40 min.   : Génial ce groupe de japanese lolitas!
    46 min.   :
    Craignos Monster !
    62 min.   : Terrible torture l'arrachage de dents.
    69 min.   : Rhâa, le Bullet-time, çà craint, çà…
    81 min.   : C'est pour çà qu'on dit aux gosses de ne pas jouer avec les couteaux.
    90 min.   : Trop sombre, dommage.
    95 min.   : Heuu, c'est pas grave qu'elle ait buté l'un des éléments de la cérémonie ?
    99 min.   : Il la suce ou il la baise là ?



    LES REPLIQUES QUI TUENT

    Whistler : "Karen Jenson, écoutez-moi, je vais vous injecter de l'Alium Sativum, c'est de l'aïl. Çà va vous faire mal, très mal."

    Karen : "Et vous pensez que je vais avaler vos histoires ?"
    Blade : "Oui, parce que vous avez déjà vu Monsieur le calciné à l'hôpital, qu'en avez-vous pensé ?"

    Karen : "On se croirait dans un cauchemard."
    Blade : "Ouais, mais ce soir, il y a plus dangereux que les vampires."
    Karen : "C'est quoi ?"
    Blade : "C'est moi."

    Quinn : "Je sais pas si tu te rappelles, mais tu m'as enlevé une main, hein ?! Çà fait rien… j'en ai une nouvelle ! hahaha je vais pouvoir jouer du piano, si je m'entraîne !"

    Quinn : "Les zombis, c'est des charognards, ils bouffent n'importe quoi…"

    Quinn : "Regarde, j'ai 2 nouvelles mains. Je ne sais pas avec laquelle je vais t'étriper."

    Blade : "Y'a des p'tits enfoirés qui en veulent toujours trop, alors ils se plantent."

     



    Reference IMDB :


      LA GALERIE